Le cinquième bateau

de Monika Kompaníková

traduit du slovaque par Vivien Cosculluela

Née en 1979, Monika Kompaníková est l’une des grandes voix contemporaines slovaques. Après les Beaux-Arts de Bratislava, elle investit avec fracas la scène littéraire ; son recueil de nouvelles obtient le prix Ivan  Krasko. Ses thèmes de prédilection : l’isolement volontaire de la société et les personnages marginaux au parcours flou et insaisissable. Dans son premier roman, Le cinquième bateau, elle nous conte l’histoire d’enfants oubliés du bonheur, de l’innocence envolée et de la fuite de la réalité pour un idéal impossible.

J'ouvre mon livre et trouve une balise

Je recherche le mot-clé

Je découvre la note connectée et voyage pendant ma lecture

Lisez connecté

  • #bratislava

    Coquette capitale de la Slovaquie, Bratislava trône fièrement au bord du Danube. La vieille ville, animée de nombreux bars et cafés, s’enroule autour du joli château perché sur la colline.

  • #carpates

    La chaîne de montagnes s’étend du nord de Bratislava jusqu'au nord-est du pays. Elle est célèbre pour ses nombreux vignobles.

  • #devin

    Quartier situé au nord-ouest de Bratislava, au bord du Danube. Il abrite les impressionnantes ruines du château
    de Devin.

  • #kamen

    Château situé au coeur des Petites Carpates. Littéralement « pierres rouges », pour la roche ocre de la colline – le quartzite – qui a servi à sa construction.

  • #vah

    La “dame blanche” austro-hongroise. Première et unique femme ayant trahi sa patrie dans l’histoire du Royaume de Hongrie, décapitée en place publique en 1714.

  • #vinohrady

    Gare située dans la nouvelle ville, qui dessert le nord, le sud et l’est du pays.